Accueil / Actualités / Comment déloger le radon de nos habitations?

Comment déloger le radon de nos habitations?

Qu'est-ce que le radon? D'où provient-t-il? Comment le dépister? Comment le mesurer? Mais aussi et surtout: comment l'éradiquer? BC Tech vous dit tout ce qu'il vous faut savoir sur la substance la plus cancérogène et dangereuse de nos habitations! 


Comment déloger le radon de nos habitations?



Qu'est-ce que le radon?


Avant toute chose, il est important de souligner que le radon est un gaz naturel. Cela signifie qu'il est naturellement présent dans notre environnement, au même titre que le potassium, le fer ou encore le magnésium.


Le radon figure donc à ce titre dans le tableau périodique des éléments. Son numéro atomique est le 86, son symbole Rn.


Le radon, comme l'hélium, le néon, l'argon, le krypton et le xénon, est qualifié de gaz noble ou gaz rare.


Voilà qui nous ramène au bon souvenir de nos cours de chimie!

D'où provient le radon?


Le radon a été découvert en 1900 par Frierdich Ernst Dorn, qui l’appelle alors sobrement "émanation de radium". Il ne portera son appellation définitive qu'en 1923.


Il est en réalité le résultat de la désintégration de l'uranium, naturellement présent lui aussi dans la croûte terrestre.


Le problème, c'est qu'en digne descendant de l'uranium, le radon s'avère également radioactif...



Le radon, ce meurtrier invisible...


Le radon apprécie malheureusement trouver refuge dans nos habitations. Présent en trop forte quantité, il en devient dangereux et nuisible pour l'Homme.


Beaucoup l'ignorent, mais le radon tue. Chaque année, il est d'ailleurs responsable d'environ 500 décès rien qu'en Belgique.


Si l'on ne meure pas directement du radon, ce dernier favorise néanmoins l'apparition de cancers du poumon. Il est d'ailleurs la deuxième cause de cancer pulmonaire... juste après le tabac!


Bien que la période radioactive du radon ne soit que de 3,82 jours, il donne lieu lors de sa désintégration à toute une série de particules tout aussi dangereuses. Citons par exemple le polonium-218, le plomb-214 et le bismuth-214.


Lorsqu'ils sont inhalés, ces derniers peuvent être amenés à se poser sur des cellules pulmonaires, et c'est là que les ennuis commencent...



Comment dépister le radon?


Le radon, en plus d'être radioactif, a également la particularité d'être inodore, incolore et insipide. Dès lors, pour le dépister, une seule solution possible: recourir à un test de dépistage.


Il en existe deux: un premier, long mais précis, et un second, plus rapide mais également plus approximatif.


Le premier test consiste à placer un détecteur au sein de la pièce du rez-de-chaussée la plus fréquentée du ménage durant trois mois. Le second ne dure que 3 jours et vise à donner une fourchette plus ou moins précise quant au taux d'exposition.


Il est possible de se procurer ces boîtiers auprès de l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire ou encore des différents Centres provinciaux de Santé.


À titre d'information, sachez que si votre habitation présente un taux supérieur à 60 Bq/m³, il convient de prendre des mesures. Au dessus de 1000 Bq/m³, la situation est critique.



Comment éradiquer le radon?


En parlant de mesures, passons désormais ces dernières en revue. Car si le radon est dangereux pour la santé, il est toutefois possible de s'en prémunir.


Pour cela, il convient en premier lieu de comprendre comment ce dernier s'immisce au sein de notre cocon familial...


Et c'est généralement par le sol que le radon s'invite à la fête. Il profite en effet de la moindre fissure, du moindre raccordement approximatif pour s'infiltrer dans nos habitations.


Si les nouvelles constructions suivent généralement des réglementations plutôt strictes en la matière, et sont donc moins sujettes à ce type de problème (sauf cas particuliers), les habitations moins récentes ne peuvent pas toujours en dire autant.


Pour stopper le problème à sa source, il convient donc de colmater toutes ces failles.


Reste qu'une maison (ancienne ou nouvelle), aussi isolée soit-elle, présentera toujours un taux de radon en son sein.


Le radon, puisque naturellement présent, parviendra toujours, en effet, à se frayer un chemin jusqu'à nous.


Pour ne pas qu'il élise domicile dans nos habitations, il est néanmoins une autre solution: la ventilation.


Un système de ventilation performant permettra en effet de renouveler l'air ambiant et donc de diminuer la concentration en radon jusqu'à un stade inoffensif pour l'Homme.


Vous voilà désormais informé... à vous d'agir désormais!
Inscription à notre newsletter

Votre email

Antispam
captcha

Les dernières actualités

16/10 : Comment déloger le radon de nos habitations?

Comment déloger le radon de nos habitations?Qu'est-ce que le radon? D'où provient-t-il? Comment le dépister? Comment le mesu [...]

16/05 : BC Tech présente les pompes à chaleur et systèmes de climatisation Fujitsu!

BC Tech présente les pompes à chaleur et systèmes de climatisation Fujitsu!Comme précédemment annoncé, BC Tech a tout récemment choisi d'étendre ses activi [...]

Groupes de ventilation

+ Zehnder
+ Vent-Axia
+ P-Lemmens
+ Duco

Nos coordonnées

BC Tech sprl
Rue Saint Laurent, 12
BE-4970 STAVELOT (Liège)
Tel. 080/44 84 11
Email. info "at" bctech.be

Referenceur.be™  Copyright © BCTech. Tous droits réservés. Vie privée. Politique de confidentialité